Le ministre flamand d’environnement, nature et agriculture Joke Schauvliege rend visite aux entreprises belges de traitement de pommes de terre

Vendredi le 22 février dernier le ministre flamand d’environnement et d’agriculture Joke Schauvliege a rendu visite à quelques entreprises de traitement de pommes de terre dans sa province d’origine: La Flandre occidentale. Les entreprises Remofrit à Verrebroek et Agristo à Nazareth ont accueilli le ministre.

Pendant ces visites ce secteur belge d’agriculture et d’économie a été regardé de plus près: il est jeune, dynamique et orienté vers l’exportation. Dans le cadre du top récent de l’EU à propos de Brexit vendredi passé, le Chancelier fédéral allemand Angela Merkel a rendu visite à une friterie à Bruxelles; les médias sociaux européens en ont beaucoup parlé. Ce n’était donc pas une coincidence que ce même ministre Schauvliege a reconnu la culture de la friterie comme patrimoine culturel immatériel flamand il a quelques années.

Par ailleurs, ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que derrière l’histoire de ‘la frite Belge’ se cache une chaîne agro-alimentaire du secteur pomme de terre fortement développée. Au cours de la dernière décennie notre pays est devenu le plus grand exportateur mondial de pommes de terre surgelées. En 2014, 3,8 millions de tonnes de pommes de terre furent transformées en produits à base de pommes de terre précuits surgelés ou réfrigérés, purées, chips,flocons ou granulats.

Notre pays se trouve au milieu de la région européenne pour la culture de pommes de terre , mais dans toute la chaîne ce sont nos entreprises familiales qui ont réalisé ce succès. En plus du secteur agricole, commercial et l’industrie de transformation, dans le sillage de cette dynamique, tout le secteur fournisseur de services et de produits s’est aussi développé pour devenir un cluster d’entreprises qui font autorité. Le succès de la foire biennale internationale pour la pomme de terre Interpom Primeurs à Kortrijk XPO (le plus grand indoor event pomme de terre mondial) en est la preuve.

L’année dernière, pour appuyer la notoriété de nos ‘Belgian fries’ Belgapom, le commerce de pommes de terre belge, a organisé une campagne à propos de James Bint. Ce personnage de bande dessinée avec ‘licence to fry’ est le nouvel ambassadeur de ‘real Belgian fries’ et était ostensiblement présent au pavillon belge pendant l’expo mondial à Milan l’an dernier, où le frites belges furent choisies comme meilleur snack de l’expo. Dans lea années qui viennent, d’autres activités internationales seront organisées pour la promotion des frites belges ( en plus de notre chocolat et bières un produit record de ‘l’histoire food.be’). Cela commencera par la mission commerciale princière en Indonésie pendant le mois de mars (plus d’info www.jamesbint.be).

Agristo est une entreprise familiale des associés Antoon Wallays et Luc Raes. Comme chez Remofrit c’est actuellement la deuxième génération qui est responsable de la gestion de l’entreprise. Agristo est spécialisé en pommes de terre surgelées (aussi bien frites que spécialités purée). Basé à Hulste Harelbeke elle s’est développé par des reprises d’entreprises à Tilburg (Pays-Bas) et Nazareth pour devenir un joueur international sur le marché de pommes de terre. En 2015 l’entreprise a reçu le Lion flamand de l’Exportation: reconnaissance méritée pour ces activités d’exportation. On trouve les produits pommes de terre d’Agristo dans le monde entier, de l’est à l’ouest et du nord au sud. L’entreprise à Nazareth est l’unité de production des spécialités pommes de terre surgelées, surtout à base de purée. La construction du nouvel entrepôt frigorifique , qui s’élève a-dessus du parc industriel De Prijkels comme une cathédrale, est une nouvelle réalisation remarquable de ce PME croissant. Eux aussi mettent l’accent sur l’usage durable d’énergie.

Durabilité et innovation sont d’ailleurs les objectifs principaux qui caractérisent la chaîne pommes de terre belge et assurent une croissance durable.

C’est non seulement le fait que le ministre Schauvliege est originaire de la flandre occidentale qui est la cause de sa visite. En fait, la flandre orientale est, après son voisin, la flandre occidentale, le plus important producteur de pommes de terre de notre pays. A Kruishoutem se trouve aussi le PCA, le centre d’essai de la culture de pommes de terre. Avec son voisin Inagro à Rumbeke Beitem c’est le centre pratique de la culture de pommes de terre en flandre.

Le ministre flamand d’environnement, nature et agriculture Joke Schauvliege rend visite aux entreprises belges de traitement de pommes de terre